Le collège Maurice RONDEAU est inscrit au programme Eco-Ecole. Il s’agit d’un programme international d’éducation au développement durable. Ainsi, le collège s’engage  sur le thème de l’alimentation en travaillant durant l’année scolaire depuis 2017.  Des collégiens bénévoles, la communauté éducative et administrative et des élèves de terminales STI2D spécialité ITEC se sont mobilisés pour créer un potager, un compost, un lombricomposteur et une automatisation de l’arrosage du jardin potager 

En France, les circuits courts contribuent au développement d’une consommation durable et responsable par le maintien de l’agriculture périurbaine, l’amélioration de la compréhension de l’agriculture par les consommateurs et la promotion de pratiques favorables à l’environnement. 

L’objectif de ce projet est d’expliquer aux élèves une partie de l’agriculture grâce à la mise en place d’un potager bio et de son compost ainsi que d’une alimentation variée et de qualité. Nous travaillons aussi à la conception d’une cabane à insectes.

Nous nous sommes inscrits cette année au concours « Jeunes Reporters pour l’Environnement  (JRE) ». Nous réalisons ce concours dans le but de faire découvrir les légumes d’antan que peu de personnes connaissent et que nous cultivons dans notre potager. Nous envisageons également de déposer une demande de labellisation afin de valoriser la démarche de développement durable de notre établissement, de récompenser l’engagement des élèves et de nos partenaires dans le projet et d’avoir un retour du Jury sur les points forts de notre projet et les pistes d’amélioration possibles. Ce concours, organisé par l’association Teragir, donne la possibilité aux élèves de matérialiser leurs engagements par la réalisation d’un reportage vidéo, radio ou article.

Pour ce projet, nous avons proposé aux élèves de redécouvrir le potager et les légumes d’antan. Notre problématique était la suivante : « Comment initier les élèves au potager et aux légumes d’antan en créant un potager collectif au sein du collège ? »

Pour y répondre, nous avons au préalable sondé les élèves, les professeurs, l’administration ainsi que les parents d’élèves, en leur proposant de répondre à un petit questionnaire en ligne. Puis, après avoir analysé les résultats de l’enquête, nous en avons tiré des solutions-enjeux. Les élèves ont réalisé une vidéo que nous avons envoyé au concours.

 

Pique-nique ZERO déchet

Prenant une petite pause au milieu des révisions du brevet, ils ont pique-niqué avec leurs professeurs.

Au menu : sandwiches ou salades dans des boites réutilisables, bouteilles en verre ou gourdes et brochettes de fruits en dessert.

Une fois les déchets organiques déposés dans le compost du collège il ne restait… aucun déchet !